Copyright 2006 - Maroc2007.net

AlHoceïma :  l'aménagement de Cala Iris


























Selon la Map, le gouvernement a choisi deux  des quatre soumissionnaires pour l'aménagement de la nouvelle zone touristique de Cala Iris.

Il s'agit du groupement Palmeraie Développement-Actif Invest (BMCE) et le groupement MedZ-CDG Développement, selon le ministère du Tourisme et de l'Artisanat. Cet appel d'offres s'inscrit dans le cade de la mise en œuvre du PDRT de la province d'Al-Hoceïma qui prévoit une nouvelle zone touristique intégrée de 340 ha, permettant la création de 10.000 lits additionnels dont 4000 lits hôteliers, 2500 lits en gestion hôtelière, et des équipements d'animation.

L'investissement est estimé entre 5 et 6 milliards de dirhams, et permettra la création de 3000 emplois directs environ et près de 12 000 emplois indirects. Les deux autres candidats en lice pour Cala Iris étaient les espagnols Inveravante et Sedesa.

Selon l'Economiste, 3,5 milliards de DH seront consacrés à Cala Iris. Au moins 40% de cette enveloppe sont exigés de la part de l’investisseur, en fonds propres.  L’État lui accordera une exonération des droits d’importation pour les biens d’équipement dont le montant dépassera 200 millions de DH. Pour ces mêmes biens, l’opérateur sera exempté de TVA, de la patente et de la taxe urbaine pour cinq ans. Pour la même période, l’adjudicataire sera totalement exonéré de l’IS pour la partie de la base imposable correspondant au chiffre d’affaires des entreprises hôtelières réalisé en devises. À partir de la sixième année, une réduction de cet impôt est également prévue. La station, qui possédera aussi un golf et une marina, s’étendra sur 339 hectares. Sa construction devrait permettre la création de 15.000 emplois directs et indirects.

A Al Hoceima, la réhabilitation de l’hôtel Mohammed V  et de l'Hotel Quemado sont  également à l’ordre du jour. Les travaux devraient s’étendre sur une quinzaine de mois et coûter 600 millions de DH. Les bungalows de Quemado seront, quant à eux, détruits pour faire place à une nouvelle résidence hôtelière. Un programme touristique et résidentiel intégré est prévu du côté de Souani, sur le site de l’ancien Club Med. Là, l’addition de 2.000 lits hôteliers est prévue.
Enfin, le littoral méditerranéen entre Nador et Tanger aura droit à sa part du gâteau. La société Maroc Kayaking Tour mettra sur pied un centre d’accueil et trois points d’arrêts à travers la province.
Pour couronner le tout, Al Hoceïma deviendra Pays d’accueil touristique (PAT) avant 2010, auquel sept millions de DH seront consacrés.


Plage de Cala Iris  située à 35 Km d'Al Hoceima  (c)maroc2007.net
Europe       Maroc
www.europemaroc.com