2006 - www. europemaroc.com
ACTUALITE +

  Traduire cette page :  de  
  

Google
 
Marocains du monde
 
 
MAROC EN CHIFFRES
MAROC EN LETTRES
INSTITUTIONS




ECONOMIQUE
POLITIQUE
SOCIALE


 
Presse & Médias
Droits de l' Homme
Femme marocaine
Santé
Associations
Cultures
Ambassades
Cuisine
Recherches
Musique du Maroc
 
 
 
TELECHARGER

 
ECOUTER

VISITER
REAGIR- ECHANGER
Maroc  Météo
 
 
 
Top Maroc
Annuaire Maroc
Annuaire des sites marocains
Sites internationaux
Massacres
à GAZA
Rapports & Etudes

Tourisme & Voyages
Portails & Sites
Europe       Maroc
www.europemaroc.com
C'est parti ! Carrefour ouvre son premier hypermarché à Salé


Le premier distributeur européen, le groupe Carrefour,  vient d'inaugurer l'ouverture de  son premier hypermarché à Salé près de Rabat. Doté d'une surface de vente de 5 500 m², ce géant de la distribution  propose plus de 30 000 références et occupe  270 travailleurs.

Avec 15 000 magasins installés dans trente trois pays et 490 000 salariés, le groupe carrefour  est le deuxième distributeur mondial. Au Maroc, le groupe prévoit le développement d'un parc de quarante magasins, dont six hypermarchés à l'horizon 2011.

L'installation du Carrefour aura des répercussions très positives pour l'économie marocaine :
Augmentation de la concurrence face aux autres distributeurs en situation duopole (Metro et Marjan ) qui se traduira certainement par une diminution générale des prix et une amélioration de la qualité.

La diversification des produits (plus de 30 000 articles) et la présence de toutes les grandes marques internationales apportent une nette amélioration des possibilités de choix au consommateur.

Au niveau social, la grande distribution  est un contributeur important en matière d'emploi crée directement au sein des magasins ou indirectement en assurant des commandes stables aux fournisseurs nationaux.

Par ailleurs, la chaîne de distribution " hard discount " du groupe allemand, Lidl, a l'intention de s'installer au Maroc en lançant son premier supermarché à Fès. Lidl est réputé pour ses produits alimentaires à prix très bas à la portée des familles marocaines au revenu faible.

Il ne manque que l'autre hard discounter, Aldi, pour l'alimentation et le géant suédois de l'ameublement, Ikea.

Et le petit commerce dans tout cela ? Le petit commerce du coin aura toujours sa place au sein du marché et continuera à jouer son rôle de commerce de proximité. Mais les mauvais commerces,ceux qui vendent tout et n'importe quoi, ceux qui coulent des marchandises périmées, les produits de la contrebande de Sebta et Mlilya,  ceux qui ne respectent pas les règles élémentaires d'hygiène et empoisonnent les consommateurs disparaîtront sûrement du marché.. Tant mieux pour le consommateur.

Hatimi