Le Roi nomme le Premier Ministre et les membres du Gouvernement sur proposition de ce dernier.
Le Roi préside le Conseil des ministres et promulgue les textes législatifs. Il peut en outre être investi des pouvoirs exceptionnels grâce à l'article 35 de la constitution.

Gouvernement
Il  se compose du Premier Ministre et des Ministres.
Il est responsable devant le Roi et devant le Parlement. Il assure l'exécution des lois et dispose de l'administration.
Le Premier Ministre est nommé par le Roi. (M. Driss Jettou, qui a succédé, le 9 octobre 2002 à Abderrahmane Youssoufi,  est un homme de consensus, issu du monde des affaires).
Les membres du Gouvernement sont nommés par le Roi, sur proposition du Premier Ministre.
Le Premier Ministre a l'initiative des lois; exerce le pouvoir réglementaire et assume la responsabilité de la coordination des activités ministérielles. le gouvernement Jettou est composé de 38 ministres et secrétaires d'Etat. Il repose sur trois principaux partis politiques : USFP (gauche), Istiqlal (nationaliste conservateur), RNI (droite consevatrice)

Le Premier Ministre peut engager la responsabilité du Gouvernement devant la Chambre des Représentants, sur une déclaration de politique générale ou sur le vote d'un texte .
Aucun projet de loi ne peut être déposé par les soins du Premier Ministre sur le bureau de l'une des deux chambres avant qu'il n'en ait été délibéré en Conseil des ministres.
Le Conseil des ministres est saisi, préalablement à toute décision :
- des questions concernant la politique générale de l'Etat;
- de la déclaration de l'état de siège;
- de la déclaration de guerre;
- de l'engagement de la responsabilité du Gouvernement devant la Chambre des Représentants;
- des projets de lois, avant leur dépôt sur le bureau de l'une des deux Chambres;
- des décrets réglementaires;
- du projet de plan;
- du projet de révision de la Constitution.

Parlement
Le parlement marocain est composé de deux Chambres :
La Chambre des Représentants (Majlis Al-Nawab) dont les membres sont élus pour un mandat de 5 ans au suffrage universel direct.  Elle compte actuellement 325 membres issus des élections d'avril 2002.  Elle est  dirigée par un Président élu en début de législature.
La Chambre des Conseillers (Majlis Al-Mustacharin) compte  270 membres élus pour 9 ans au suffrage indirect  renouvelable par tiers tous les 3 ans.
Tout projet de loi doit être successivement examiné par les deux Chambres. La responsabilité du Gouvernement peut être mise en cause par le vote d'une motion de censure signée par au moins 1/4 des membres de la Chambre des Représentants. De même, la Chambre des Conseillers peut voter des motions d'avertissements ou de censure, signées par au moins 1/3 des Conseillers.
Le parlement se réunit en deux sessions parlementaires par an, dont la durée de chacune ne peur être inférieure à trois mois. Le Roi préside l'ouverture de la première session qui commence le deuxième vendredi d'octobre. La seconde session s'ouvre le deuxième vendredi d'avril.   
Des sessions extraordinaires peuvent avoir lieu, soit à la demande de la majorité absolue des membres de l'une des deux Chambres, soit par décret.
Les séances des Chambres du Parlement sont publiques. Toutefois, à la demande du Premier ministre ou du tiers de ses membres, une chambre peut siéger en comité secret.
Les principales fonctions du parlement sont :
La législation (pouvoir législatif) : examen des projets et des propositions de loi et leur vote en commission concernée

Découpage administratif
Le découpage administratif du  Maroc comporte : 16 régions divisées en 17 wilayas qui sont subdivisées à leur tour en 71 provinces et préfectures couvrant 1547 communes urbaines et rurales.
Les régions administratives sont très hétérogènes sur le plan géographique, économique, social et culturel ce qui fait de ce découpage une aberration de l'ère Hassan2 et de son vizir Basri. On distingue les régions suivantes :
  1. Gharb-Chrarda-Béni Hssen
  2. Casablanca
  3. Chaouia-Ourdigha
  4. Doukkala-Abda
  5. Fès-Boulmane
  6. Guelmim (Es Smara)
  7. Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra
  8. Marrakech Tensift El Haouz
  9. Meknès-Tafilalt
  10. Oriental : Nador, Berkan, Ouajda, Zayou…
  11. Oued Eddahab-Lagouira
  12. Rabat-Salé-Zemmour-Zaër
  13. Souss-Massa-Draâ
  14. Tadla-Azilal
  15. Tanger-Tétouan
  16. Taza-Al Hoceima-Taounate



Pouvoir Exécutif

Le Maroc est une "Monarchie constitutionnelle, démocratique et sociale".
Le texte actuel de la Constitution  date de 1962 avec des révisions en 1970, 1972, 1992 et 1996.
SM Le Roi  Mohamed  VI, qui a succédé à son père Hassan II à la mort de ce dernier en juillet 1999, est à la fois Chef  de l'Etat,  chef de l'Armée, Commandeur des Croyants.
PARTIS POLITIQUES
Il y a 40 partis politiques au Maroc dont 26 se sont présentés aux élections législatives de septembre  2002. Toutefois,  4 partis ont obtenu près de 60 % des sièges:
L'USFP 50 sièges (15 %) ;
L'Istiqlal 48 sièges (14,7 %) ;
Parti de la Justice et du Développement 42 sièges (12,9 %).

PRESSE


Arabe
452
Information générale
181
Publications régionales
160
Presse sportive
32
Presse économique
48
Mensuels
176
Partis politiques
26
Syndicats
7
Tamazight
8
langues étrangères

Français
183
Anglais
6
Espagnol
1
Total
650
Institutions




ECONOMIQUE
POLITIQUE
SOCIALE


Presse & Médias
Droits de l' Homme
Femme marocaine
Santé
Rapports & Etudes
Associations
Cultures
Tourisme
Ambassades
Cuisine
Portails
Recherches
2006 - EuropeMaroc.com
Le parlement marocain à Rabat
Portail de la diaspora marocaine
Europe       Maroc
www.europemaroc.com