2006 - www. europemaroc.com
ACTUALITE +

  Traduire cette page :  de  
  

Google
 
Marocains du monde
 
 
MAROC EN CHIFFRES
MAROC EN LETTRES
INSTITUTIONS




ECONOMIQUE
POLITIQUE
SOCIALE


 
Presse & Médias
Droits de l' Homme
Femme marocaine
Santé
Associations
Cultures
Ambassades
Cuisine
Recherches
Musique du Maroc
 
 
 
TELECHARGER

 
ECOUTER

VISITER
REAGIR- ECHANGER
Maroc  Météo
 
 
 
Top Maroc
Annuaire Maroc
Annuaire des sites marocains
Sites internationaux
Massacres
à GAZA
Rapports & Etudes

Tourisme & Voyages
Portails & Sites
Europe       Maroc
www.europemaroc.com
Une limousine marocaine star du salon de l'Immobilier Marocain à Bruxelles


Le salon Marocain de l'Immobilier à Bruxelles vient de clôturer sa 3 ème édition sur fonds de crise économique qui frappe les pays de l'union européenne. Les grands promoteurs immobiliers étaient présents à coté des grandes banques (Attijari, BP et CIH).

C'est une compagne de marketing pour les grands projets immobiliers réalisés ou en cours d'achèvement dans différentes villes du Maroc destinée à séduire la communauté marocaine de Benelux.

Les visiteurs étaient nombreux, mais l'offre immobilière est quasiment la même chez tous les promoteurs : des petits appartements de 60 m2, en moyenne, deux minuscules pièces, un salon, une cuisine et le sanitaire. Les prix démarrent 450.000 Dh. Des logements qui ne correspondent ni à la taille ni aux désidératas des familles marocaines.

Les biens immobiliers ayant une surface habitable raisonnable, situés dans un environnement habitable, affichent des prix vertigineux supérieur aux prix du sud de la France ou du sud de l'Espagne.

Les promoteurs immobiliers marocains vivent dans une autre planète : les prix de l'immobilier ont enregistré une baisse allant de  25% à 40% en Europe, mais les promoteurs marocains continuent d'exiger des prix astronomiques.

Selon un expert présent au Salon, le niveau élevé des prix de l'immobilier au Maroc s'explique par la nature et les objectifs de ces promoteurs qui, dans leur majorité,  ne sont pas  de véritables professionnels de l'immobilier. Ce sont des marchands attirés par l'immobilier pour les marges juteuses qu'il offre à court terme ou soit pour le recyclage et le blanchiment de l'argent sal (trafique de drogue, argent de la corruption et détournements…).

Ces spéculateurs et ces barons de l'immobilier ne sont donc pas pressés de vendre, ils ne vont pas se contenter d'une marge bénéficiaire raisonnable (7% comme c'est le cas en Europe) et ils n'ont pas de comptes à rendre aux banques puisque leurs projets sont réalisés avec les fonds propres.

En tout cas, la nature des biens exposés et les prix affichés sont très dissuasifs pour la majorité des résidents marocains à l'étranger qui rêvent d'une seconde résidence dans leur pays d'origine et nombreux sont ceux qui ont opté pour le sud de l'Espagne où les prix pratiqués sont nettement plus bas qu'au Maroc sans compter la qualité des matériaux et l'environnement global. 

Mais la star  qui a attiré la curiosité des visiteurs n'était pas à l'intérieur du salon de l'immobilier mais bien à l'extérieur dans le parking : La limousine blanche immatriculée au Maroc !!!

Il y a une demande réelle de la part des RME pour l'acquisition d'un bien immobilier au Maroc, mais les conditions des promoteurs ne sont pas réalistes.
Compte tenu de la taille des logements proposés, de la qualité douteuse des matériaux employés et de l'absence d'un environnement offrant la tranquillité et la sécurité, les promoteurs devraient revoir leur marge et réduire leurs prix de 50% s'ils veulent exploiter la demande des RME.


Mais la star  qui a attiré la curiosité des visiteurs n'était pas à l'intérieur du salon de l'immobilier mais bien à l'extérieur dans le parking : La limousine blanche immatriculée au Maroc !!!



















Tout le monde se demandait s'il ne s'agissait pas de la présence du Roi ou d'un prince ou d'une princesse du Maroc.

Il semble que cette limousine a servi comme moyen de déplacements pour le directeur général de l'Agence de développement de la pauvre région de l'oriental !
Pour mémoire, l'agence de développement de l'oriental est un organisme public qui a pour mission de coordonner le politique de développement de la région en question. Le directeur général est désigné par le Roi.

Ce ne sont pas les limousines qui manquent à Bruxelles, mais le fait de faire venir une limousine du Maroc jusqu'à Bruxelles pour la frime, et de surcroit par un responsable d'un service public, est non seulement inadéquat et choquant mais aussi un signe et un facteur du sous-développement régional.

L'agence de développement de l'oriental n'a pas brillé par son stand désert, mais le public de Bruxelles se souviendra longtemps de la présence de la limousine de son directeur général.

Europemaroc.com