France 2007 - Sarkozy demande la réciprocité pour le vote des immigrés

Nicolas Sarkozy a déclaré jeudi soir qu'il n'était pas opposé à l'octroi du droit de vote aux immigrés pour les élections locales en France mais à condition que les pays d'origine autorisent la réciprocité.

""C'est une question sur laquelle j'ai beaucoup réfléchi, j'ai beaucoup hésité, je suis très minoritaire dans ma famille (politique)"", a déclaré sur France 2 le ministre de l'Intérieur et candidat à l'élection présidentielle de 2007.

""Le droit de vote aux élections nationales, je suis contre, parce que c'est un problème de citoyenneté"", a poursuivi le président de l'UMP.

Le droit de vote aux élections municipales, qui existe déjà pour les étrangers venant de pays de l'Union européenne, ""je suis assez d'accord"", a-t-il ajouté. ""Mais je mettrai une autre condition à celle de payer ses impôts, d'être en situation régulière, d'être là depuis dix ans : la réciprocité avec le pays d'origine."" Nicolas Sarkozy avait auparavant déclaré qu'il ne remettrait pas en cause le principe du regroupement familial pour les immigrés s'il était élu à la présidence de la République.

""Je crois à la nécessité du regroupement familial et jamais je ne le remettrai en cause"", a-t-il dit. ""Mais je demande à ce que ceux qui veulent faire venir leurs familles prouvent qu'ils ont un logement décent pour les recevoir et des revenus suffisants pour les faire vivre. Et dans ces revenus, j'exclus les allocations familiales pour que ce soit vraiment les revenus du travail.
Source : Reuters
30/11/2006




2006 - Maroc2007.net
TELECHARGER
Europe       Maroc
www.europemaroc.com