2006 - Maroc2007.net
Top Maroc
Annuaire Maroc
Annuaire des sites marocains
Sites internationaux
Maroc-Espagne:
bilan mitigé pour le Maroc

Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero vient d'effectuer une visite officielle de deux jours au Maroc accompagné d'une importante délégation. Il a  co-présidé avec son homologue marocain Driss Jettou, les travaux de la 8ème session de la Haute Commission mixte maroco-espagnole. Mr. Zapatero est arrivé au Maroc avec un agenda très précis :

Les affaires commerciales
L'Espagne est un partenaire important pour le Maroc et les investissements espagnols ont enregistré une forte progression ces dernières années. Les grands groupes industriels espagnols sont présents dans de nombreux secteurs avec une préférence pour le tourisme et l'immobilier.

Dans le domaine de l'énergie, il existe une connexion électrique qui permet au Maroc de répondre aux besoins ponctuels du sud de l'Espagne, surtout en été, où on constate des pics dans la consommation électrique. Le Maroc exporte de l'électricité vers l'Espagne alors que, près de la moitié des habitants du Nord, continuent à s'éclairer avec la lampe d'Aladin.
Une deuxième interconnexion électrique vient d'être inaugurée officiellement à Tarifa. L'Espagne participera aux financements partiels d'un parc éolien à Tanger (l'espagnol Gamesa va fournir 165 éoliennes), et d'un projet de centrale thermo-solaire de Aïn Beni Mathar.

L'accord de pêche
Le fameux accord de pêche qui permet à 119 chalutiers espagnols de pêcher dans les eaux marocaines est entré en vigueur. C'est une grande satisfaction pour le Gouvernement de Zapatero qui a réussi, là où son adversaire Aznar avait lamentablement échoué.

Lutte contre l'immigration clandestine
M.  Zapatero est satisfait des progrès réalisés par le Maroc dans le domaine de la lutte contre l'immigration clandestine : une baisse de 60%
Le premier ministre marocain Driss Jettou n'a pas manqué l'occasion pour souligner que cette baisse de l'immigration est due à la baisse du taux de chômage au Maroc !

Cependant, les immigrés clandestins marocains ne préoccupent guère l'Espagne, car ils sont refoulés vers le Maroc, à moindre frais, dès qu'ils sont repérés. Ce sont les candidats à l'immigration d'origine africaine qui posent un sérieux problème pour l'Espagne : ces immigrés arrivent sans documents d'identité, ce qui rend leur expulsion quasiment impossible.
Le Maroc a bien joué son rôle de gendarme de la forteresse européenne. Les vagues et les assauts de candidats africains à l'immigration autours des murailles de Sebta et de Mlilya sont de vieux souvenirs. Les candidats africains ciblent aujourd'hui les îles Canaries à partir de la Mauritanie et le sud de l'Italie à partir de la Libye.
Dans ce domaine, M. Zapatero n'a pas oublié la question du rapatriement des mineurs marocains non accompagnés qui ont réussi à traversé le détroit et qui préoccupent les centres d'accueil d'enfants mineurs en Espagne.

Lutte contre le terrorisme
En matière de lutte contre le terrorisme, les deux parties se félicitent des résultats enregistrés. Cependant, selon M. Zapatero, le Maroc est "appelé à redoubler ses efforts". Ce qui pourrait expliquer l'accroissement du nombre d'agents espagnols au Nord du Maroc.

Diffusion de la culture espagnole au Maroc
Si, sur le plan économique, l'Espagne est le deuxième partenaire du Maroc juste après la France, au niveau culturel, l'Espagne est quasiment absente.
Ainsi, le gouvernement espagnol désire pallier à cette lacune en commençant par deux projets importants : construction d'une école espagnole à Rabat et création d'une université espagnole à Tétouan. Le démarrage des travaux sera effectif à partir d'avril prochain.

Bilan pour le Maroc
Dans ce type de rencontres qui se terminent généralement par des accords bilatéraux économiques et politiques, il y a toujours un calcul entre les parties, basé sur le principe donnant-donnant ou le partenariat win-win.
Dès lors, on est en droit de se demander quel est le bilan pour le Maroc suite à cette rencontre de haut niveau maroco-espagnole ?
Au risque de décevoir certains, on peut dire que la pêche espagnole au Maroc est toujours fructueuse (au total, six accords de coopération ont été signés) et que M. Zapatero a bien rentabilisé son voyage et est reparti avec une grande satisfaction. Toutefois, on ne peut pas affirmer que la pêche était bonne pour la partie marocaine.
En effet, les investissements commerciaux et industriels au Maroc ont enregistré un net développement même pendant la période de crise avec le gouvernement Aznar. Donc, il s'agit d'une évolution naturelle, qui s'inscrit dans le cadre de l'expansion du capitalisme espagnol vers la rive sud de la méditerranée, compte tenu de son incapacité de pénétrer les marchés du Nord et de l'Est de l'Europe dominés par la puissante Allemagne.
Sinon, M. Zapatero s'est borné à nous vendre du rêve et de l'illusion au frais de l'Union européenne ou à se refugier derrière les résolutions des Nations Unies, en ce qui concerne le projet d'autonomie du Sahara marocain.

Un train sous Gibraltar
Du rêve, M. Zapatero a soulevé lors d'une conférence de presse tenue mardi à Rabat le projet de liaison fixe entre l'Espagne et le Maroc en précisant que :"D'après les dernières études géologiques, ce projet, qui changera l'Afrique et l'Europe, et plus particulièrement le Maroc et l'Espagne, sera réalisé par une liaison ferroviaire à travers un tunnel". Selon M. Zapatero, ce projet va bénéficier du "soutien et de l'implication fermes" de l'Union européenne.
Ce n'est pas certain, il suffit du retour au pouvoir de la droite espagnole pour assister au renvoi de ce projet aux archives du passé de M. Zapatero.

Exposition mondiale de 2012
De l'illusion, M. Zapatero soutiendra la proposition d'un statut avancé pour le Maroc dans le cadre de sa coopération avec l'Union européenne. L'Espagne soutiendra aussi la candidature de la ville de Tanger à accueillir l'exposition mondiale 2012.

Respect de la légalité internationale et des résolutions de l'ONU
Quand au projet de l'autonomie du Sahara, M. Zapatero l'a bouclé sans trop tarder en déclarant  que: "  son pays a "accueilli avec intérêt" l'initiative du Maroc de présenter le plan d'autonomie à l'ONU, un plan qui doit servir de "voie pour relancer le dialogue entre toutes les parties afin de parvenir à un accord définitif respectant les principes des Nations Unies".

M. Zapatero a plaidé pour "un accord entre toutes les parties, parce que sans accord il n'y a pas de solution, et le respect de la légalité internationale et des résolutions de l'ONU".

" L'accord entre toutes les parties " est une formule du gouvernement Zapatero destinée habituellement au mouvement séparatiste basque, ETA.

Mais,  il y a une grande différence entre ETA et le Polisario: ETA est un mouvement séparatiste qui milite à l'intérieur de l'Espagne pour son indépendance. Par contre le Polisario est un mouvement crée, armé, financé et hébergé par l'Algérie. C'est une grande différence !
M. Zapatero n'a pas précisé les parties en causes, mais il a insisté sur le respect de la légalité internationale et des résolutions de l'ONU, expression qu'il a déjà répété à Alger.
En claire, M. Zapatero caresse les thèses algériennes en se refugiant derrière le voile de l'ONU.
Il faut rappeler que, ni le Droit international ni les résolutions de l'ONU, n'autorisent de porter atteinte à l'intégrité territoriale d'un pays.
En fait, la diplomatie espagnole est écartelée entre ses intérêts vitaux au Maroc et ses contrats juteux avec l'Algérie et compte tenu de la dépendance énergétique de l'Espagne par rapport à l'Algérie, on ne peut espérer un soutien clair et sans ambiguïté d'un gouvernement espagnol.

Sebta, Mlilya  ni está ni estará en discusión (Zapatero)
Rappelons à M. Zapatero qui tient au respect de la légalité internationale et des résolutions de l'ONU que l'Espagne continue à occuper illégalement des territoires marocains : Sebta, Mlilya, Nkor, Badis, Leila, Al Jaafariya, Al Boran ..

Jabran





MAROC EN CHIFFRES
MAROC EN LETTRES
INSTITUTIONS




ECONOMIQUE
POLITIQUE
SOCIALE


Presse & Médias
Droits de l' Homme
Femme marocaine
Santé
Rapports & Etudes
Associations
Cultures
Tourisme
Ambassades
Cuisine
Portails
Recherches
Musique du Maroc
Europe       Maroc
www.europemaroc.com